Le cerf … symbole de prospérité en Chine …

Le mot « cerf » et le mot « prospérité » se prononçant tous deux « Lu », le cerf apparaît souvent dans les rébus comme l’incarnation du dieu de la Prospérité, Lu shén. Cent cerfs sont le signe de « prospérité cent fois de suite », bai lu, en chinois.

cerf = lu = prospéritéUn cerf stylisé en papier découpé

Le dieu de la longévité chevauchant un cerfLe cerf vivant, dit-on, cent ans, il est aussi un symbole de longévité. Le dieu de la Longévité est souvent accompagné de cet animal, la seule créature capable de trouver le champignon magique de l’immortalité, ling zhï, dont il est le gardien, avec la grue.

Le cerf est souvent mentionné dans les textes anciens, notamment dans le célèbre « Classique des Poèmes » de Confucius, un recueil de plus de trois cents poèmes et chants datant du milieu de la dynastie Zhou (env. 1027-256 av. J.-C). Le cerf associé aux idéogrammes du « bonheur » et de la « longévité » délivre un des messages les plus favorables : « bonheur, prospérité et longévité ».

 

Le cerf associé aux idéogrammes Bonheur et LongévitéLe cerf est également lié à la souveraineté, « chasser le cerf dans les plaines du centre », traduit l’idée de contrôler un empire. « quelles mains feront périr le cerf ? », autrement dit, qui aura la suprématie ?