La magie du jade de Chine

La légende du jade chinois

le temple du bouddha de jadeIl y a environ 2500 ans, un homme, du nom de Bian He, trouva un énorme bloc de jade brut dans la montagne. Bian He présenta sa découverte à deux rois du royaume de Chu qui, pensant qu’il voulait se moquer d’eux, le firent amputer du pied. Lors de l’accession au trône d’un nouveau roi, Bian He présenta de nouveau son bloc de jade à la porte du palais royal et y resta ainsi pendant sept jours et sept nuits, pleurant toutes les larmes de son corps. Le roi Wen envoya alors quelqu’un pour s’informer de ce qui affligeait tant ce malheureux.

disque de jade en collierBian he expliqua qu’il ne pleurait pas la perte de ses pieds, mais qu’il était au plus profond désespoir de constater que le cadeau qu’il tentait d’offrir à son roi, avait été pris pour une simple pierre et que lui, était considéré comme un charlatan. Le roi décida donc de faire fendre le bloc de jade brut, et c’est ainsi qu’on découvrit le jade pur. On appela alors cette pierre, le “jade He”, en l’honneur du fidèle et sincère Bian He.

Le plus grand bouddha de jade du monde

le bouddha sakyamuni en jadeLes Chinois considèrent le district du Xiu Yan, dans le nord-est de la Chine, comme le lieu d’origine du jade, et c’est là que se trouve la plus grand mine de jade de la Chine. Les immenses mines de Xiu Yan recèlent des quantités impressionnantes de jade, et certaines de ces mines s’enfoncent parfois à plus de 700 m de profondeur. Le jade est une pierre semi-précieuse, très résistante, qui peut se décliner en une grande variété de magnifiques couleurs.

Selon un célèbre dicton chinois, si l’on peut estimer l’or, le jade est, lui, inestimable ; cela reflète bien la place privilégiée du jade dans la civilisation chinoise, ou même de nos jours, les bijoux et objets en jade sont toujours très appréciés.

déesse chinoise guanyin en jadeDans la ville d’An Shan, province du Liaoning, vous pourrez découvrir le Jardin du Bouddha de jade, qui est un lieu de pèlerinage pour de très nombreux bouddhistes, qui viennent y faire des offrandes à la plus grande statue de jade représentant Bouddha dans le monde. C’est en 1960, qu’une immense masse de jade brut de 260 tonnes a été trouvée, comme miraculeusement sortie du sol. Alors que l’on se demandait comment le déplacer, une pluie torrentielle, et providentielle, s’est mise à tomber et le bloc de jade a comme naturellement glissé le long des sillons créés par les flots.

la déesse guanyin en jadeLes gens y voyant une intervention divine, il fut décidé de sculpter deux statues de Bouddha, d’un côté, on a le fondateur du bouddhisme, Sakyamuni et, de l’autre, la déesse chinoise de la miséricorde, Guan Yin. Cette statue de jade mesure 7,6 mètres de haut, 6,8 mètres de large pour une épaisseur de 4,1 mètres. 120 sculpteurs chinois renommés ont travaillé pendant 18 mois pour sculpter ce merveilleux bouddha de jade. C’est en novembre 1997, que le bouddha de jade fut terminé et enregistré dans le livre des records comme le plus grand bouddha de jade du monde.

Bien qu’il s’agisse d’une masse de jade imposante, il faut savoir qu’un énorme bloc de jade a été découvert en Chine, il y a quelques années et, que son poids serait d’environ 60 000 tonnes. Ce bloc de jade mesure 25 mètres de haut, pour un diamètre de 30 mètres et un volume de 34 000 mètres cubes, soit environ 200 fois plus que la statue de Bouddha de jade de An Shan.

Le jade dans l’histoire de la Chine

un bouddha de jade en pendentifUne des questions que se posent les archéologues, est de savoir quand leurs ancêtres chinois ont commencé à trouer et utiliser du jade.

On a trouvé plusieurs tombes dont le locataires avaient été enterrés avec de nombreux objets en jade. Les différents objets en jade retrouvés à ce jour prouvent, qu’au cours des 4 000 dernières années, chaque empereur chinois a attaché une grande importance au jade. Parmi les objets les plus couramment mis à jour, on retrouve le tube de jade, symbole du pouvoir du dirigeant ; la hache de jade, symbole du pouvoir militaire ; le disque de jade, symbole de fortune.

Il faut savoir que dans la société chinoise ancienne, le jade n’était pas seulement utilisé comme ornement et décoration, il était aussi considéré comme un symbole de fortune et de pouvoir. Ainsi les empereurs utilisaient le jade, considéré comme l’intégration des essences du Ciel et de la Terre, comme un talisman sacré utilisé pour communiquer avec les dieux.

Grâce aux techniques modernes, les archéologues chinois ont aussi démontré que les premiers objets en jade, les premières armes, les premiers ornements étaient taillés dans du jade provenant des mines de Xiu Yan.

femme chinoise en sculpure de jadeAujourd’hui, on utilise, bien entendu, des instruments et des machines modernes pour excaver le jade. Mais dans l’antiquité chinoise, en raison du manque d’outils performants, on ne pouvait extraire que le jade provenant de couches superficielles. Ainsi, après avoir localisé un filon, on allumait un feu au sommet du monticule de jade, et l’on provoquait une réaction en y jetant de l’eau pour fendre la pierre, cela permettait d’extraire le jade avec des outils très simples.

Le jade peut se trouver dans les montagnes, mais aussi dans les lits de rivières. Le jade extrait des rivières porte le nom scientifique de trémolite.

Les particularités intrinsèques de la pierre de jade font qu’on peut en la sculptant lui faire prendre toutes les formes que l’on désire, caractéristique qui contribue à la richesse et à la beauté de cet art extraordinaire qu’est la sculpture sur jade. En général, un artisan va consacrer beaucoup de temps avant de décider ce que représentera sa sculpture. Le caractère irréversible du travail de sculpture accentue l’importance du travail préliminaire. Le secret de la sculpture sur jade tient en cette capacité à pouvoir par association d’idées et imagination projeter une scène ou un objet dans la masse de jade à sculpter.

objets de décoration en jadeLes expressions artistiques naissent souvent de nécessités pratiques, cela c’est vérifié dans le cas de la gravure sur sceau. Les sceaux sont apparus en Chine il y a plus de 4000 ans, et les premiers étaient utilisés pour valider des documents officiels. A l’origine, le matériau de prédilection pour fabriquer des sceaux était le bronze, mais en raison de la quantité de travail nécessaire à la réalisation, il tomba lentement en désuétude. Le jade étant, quant à lui, un matériau très résistant et assez facile à graver, il devint naturellement le produit le plus utilisé pour graver des sceaux.

sceau chinois en jadeLes objets sculptés en jade se déclinent dans des gammes illimitées, la taille et la forme des réalisations finales dépendant du bloc de jade disponible, de ce fait les sculptures en jade ne représentent qu’une partie des articles confectionnés à partir de ce matériau.

Par exemple, à Beijing (Pékin), une forme artistique particulière a été créée à partir du jade, il s’agit des « bonzais » en jade, qui sont devenus une véritable forme d’artisanat traditionnel dans la capitale chinoise. On utilise aussi principalement le jade pour la création de bijoux et de pendentifs aux formes et aux couleurs extraordinaires.

Les chinois portent les bijoux en jade aussi bien pour leur beauté, que pour son caractère de porte-bonheur traditionnel. Le jade peut servir de décoration, de bijoux, de souvenir, d’instrument de musique dans les cérémonies bouddhiques, de cadeau et la liste s’étend à l’infini pour cette pierre magique et magnifique, intimement liés à la vie de la chine et des Chinois.